Stéphane Charier

Fondateur - 1968 / 2019

Stéphane Charier, c’était :
  • 20 ans d’expérience à travailler comme directeur de création et concepteur pour des marques importantes telles que Le Lait, Bombardier, Reitmans, Telus, Pepsi, Molson, Bell, Hydro-Québec, Mini, World Vision, BMR, SSQ Assurance, Microsoft, Bauer, Nike et la NASA (Ça, c’est une blague).
  • Les campagnes du Lait (Chansons françaises et Un verre de lait c’est bien, mais deux c’est mieux.)
  • Deux Lions d’or à Cannes pour la marque Reversa.
  • Mais Stéphane, c’est surtout un gars qui est à la fois charmant et propre de sa personne.

De nombreux amis et collègues ont voulu lui rendre hommage

Stéphane est un grand publicitaire, un grand copywriter… un gars avec qui j’ai fait mes plus belles années en pub, mes plus belles campagnes. On s’est bâti ensemble de belles carrières et je lui en serai éternellement reconnaissant. Merci Stéphane.
Mais avant tout, Stéphane fut un grand ami, on a eu de belles années ensemble, on a eu du fun, on a déconné, on a ri, on a voyagé, on a bien bouffé et on a fait la fête. On s’est fait ensemble de belles vies. Merci Stéphane.
Martin Beauvais, Open

C’était chez PNMD/BDDO, j’avais engagé Stéphane pour reconstituer avec Martin Beauvais un duo créatif qui avait déjà fait ses preuves jadis chez TAXI, qui à l’époque avait réduit ses activités à de l’adaptation. Je me félicitais de ce choix car le niveau créatif de l’agence et son produit créatif s’en trouvèrent renforcés. Les campagnes du lait (chansons), d’Alcan et bien d’autres firent leur marques. Mais outre son talent créatif et son travail, Stéphane se distinguait par son extrême gentillesse, sa générosité et son écoute envers les autres. Un grand joueur d’équipe dans un monde de stars. Il était très apprécié comme en témoignent les commentaires suite à l’annonce de son décès. Nous l’aimions tous.
Jean-Jacques Stréliski (professeur associé – Responsable pédagogique du DES de Gestion en Communication-marketing chez HEC Montréal)

Stéphane était un publicitaire passionné, un concepteur talentueux, qui a signé ou contribué à plusieurs campagnes marquantes des deux dernières décennies. Au fil de nos collaborations, il n’a jamais cessé de me marteler l’importance de la stratégie et du concept, et d’une exécution soignée, en harmonie avec le message. Mais Stéphane était avant tout mon ami, toujours fidèle, toujours généreux. Ainsi que le père dévoué et attentionné d’Elea et Charlotte, qu’il aimait plus que tout. Mes pensées sont avec elles et sa famille.
Richard Ostiguy, Mom Industries

Stéphane, j’ai peine à recevoir cette nouvelle. Je n’accuse pas réception. C’est très difficile de faire un hommage quand je ne veux simplement pas y croire. Alors permets-moi de te parler au présent. Merci Stéphane pour ta gentillesse, ta générosité et ton immense talent. Merci d’être un phare pour notre métier. Pour avoir créé des campagnes qui n’ont pas que marqué notre paysage publicitaire, mais qui l’ont grandement façonné aussi. Et merci aussi de m’avoir mis du plomb dans la tête. À te côtoyer, j’ai appris mon métier pour vrai, comme tant d’autres assurément par ici.
Stéphane, tu es un géant. Et les géants tombent parfois mais ne meurent jamais.
Dominique Trudeau, Couleur Locale

Stéphane, c’était une partie importante d’un petit groupe formé de créatifs très unis qui se côtoient depuis deux décennies. C’était aussi mon grand ami. Au-delà d’une carrière professionnelle marquée par les campagnes à succès, c’est l’être attachant, complice partant de nos folles virées mais également le père affectueux et dévoué que je retiendrai. Le Québec perd un publicitaire de grand talent, mes amis et moi pleurons la mort d’un gentil géant.
Maxime Patenaude, DA pigiste

Devenus amis au fil de nos années de collaboration, c’est avec beaucoup de tristesse que je vois partir un père de famille au sens strict et au sens large, un directeur de création exceptionnel par sa sensibilité, son écoute, sa confiance autant que par ses questionnements sensibles et rigoureux, son soucis, toujours, d’être juste et de toucher. Son ouverture ainsi que la liberté qu’il nous donnait tout en la questionnant sans retenue, était une façon rare et très stimulante d’échanger et de travailler. Aujourd’hui c’est à ses proches et à ses filles que je pense et à qui j’ai envie de dire combien leur père était un homme d’une sensibilité, d’une intelligence et d’un humour pince sans rire apprécié de tous. Son regard perçant et parfois narquois nous manquera. Bonne route Stéphane, à la prochaine ami !
Guillaume de Fontenay, réalisateur / Gorditos

Une des plus belles plumes, du talent à revendre, regard perçant et frondeur, sourire moqueur, humour sarcastique, grand cœur, passionné, attachant, consciencieux et têtu. Tu es parti beaucoup trop vite, suis chavirée. Guide tes petites d’où tu es. Au revoir Steffie, repose en paix. Fraülein.
Heidy Neuhauser, Radio-Canada

Salut Stef « La Panthire » Charier, C’est moi, Lolo. Le Monsieur qui ne jouait pas dans son allée au bowling. Le gars qui ne dormait pas dans sa chambre au Mexique. Le plus petit des 3 membres fondateurs du Club des Coincés, à la belle époque du Sofa. Le rédacteur qui voulait devenir aussi bon que toi, quand il serait grand. Qui va m’inspirer, maintenant? En gang, au ski, à la pêche ou à la plage, à Cossette, PNMD, St-Sauveur, Le Massif, Playa del Carmen, Cannes… On en a vu des places et vécu des aventures ensemble. Sans parler de nos innombrables et incontournables souper au Conti, tous les jeudis soir. 20 ans d’amitié, de fous rires, de discussions interminables sur notre métier, de parties de jeux vidéo endiablées. 20 années qui sont passées bien trop vite et qui se sont terminées beaucoup trop brusquement, sans un « Au revoir ». C’est pas cool. Tu vas me manquer. Tu nous manques déjà. Ciao l’Artiste.
Laurent Prud’homme

J’aimerais offrir toutes mes sympathies à la famille et aux amis. J’ai connu Stéphane sur une campagne web pour le lait et on avait énormément rigolé. Nous avions en commun l’amour du «Chablis». Il avait par contre en horreur mon penchant pour le vin nature. C’était devenu notre running gag. Je trouvais son intelligence et son côté bourru rassurant. Son accent pointu, limite français m’amusait. C’est toujours un peu narcissique et personnel les hommages mais merci Stéphane pour tes encouragements et tes taquineries sur mes shows voyages, merci pour les contrats de voix publicitaires, merci pour ton sens de l’humour. Mais c’est pas parce que t’es parti que je vais changer d’avis, je te jure que le chablis nature est meilleur que le conventionnel. Salut le créatif ! Je lève mon verre à ton nom.

Benoit Roberge

Ami d’enfance, c’était toujours cool de te retrouver dans les partys des parents ou les vacances… On s’était perdus de vue, mais les souvenirs sont indélébiles… Bon voyage, beau Stéphane. Joëlle Morin

Stéphane, Nous avons vécu ensemble des moments drôles, loufoques, incongrus, désopilants. Proches et tout à la fois loin l’un de l’autre, nous nous sommes souvent couchés à la même heure – très très tard – mais jamais ensemble. Nos esprits étaient alors en quête d’indices. Aujourd’hui, ton mutisme m’assourdit. Brutalement. J’espère que tu vas te secouer et venir me planter royalement, comme tu le faisais il y a vingt ans. Où que tu sois, tu me dois une revanche. Ce n’est que partie remise, Charrier. Karine Delobel

Pour ses filles, ses ami(es), famille. J’aimerais m’assurer qu’il y aura un montage de ses publicités, que ses trophées seront près de lui. Je voudrais que ses filles voient le plaisir dans lequel leur père travaillait. Je suis disponible pour faire les recherches des publicités, me manque un monteur pour le montage et je peux aller chercher les trophées dans les diverses agences. Si des gens pensent à autre chose d’important, une affiche digne de mention que l’on pourrait remettre à ses deux filles. Je suis certaine que l’on peut lui rendre un hommage digne de son talent. Julie Ouimet

Je n’ai habituellement pas beaucoup de mots dans ce genre de situation, mais pour Stéphane, je n’ai que de l’admiration. Tout ce que l’on as accompli chez TAXI sous sa gouverne, ça restera pour moi toujours un excellent souvenir. Quelle tristesse, je suis litérallement sous le choc, je pleure depuis que j’ai appris la nouvelle. Toutes mes plus sincères condoléances à tous ceux qui sont affecté par cette tragédie. Merci Stéphane. Frédéric Simard

Merci la vie pour cette rencontre fortuite à Rome et cette soirée qui nous a permis un moment de quitter nos rôles du travail. Mes sympathies à ta belle famille. Ce fût un honneur de créer à tes côtés –Yves christian fournier

I simply cannot believe that I find myself writing this for one so young. Stéphane and I arrived at Taxi around the same time in 92. He as a freelancer straight out of university, me as a freelance print producer. We had many late nights working together pitching business. Stéphane rarely lost his sense of humour, through some pretty trying times. He was a kind and gentle soul and though we saw each other rarely, it always seemed like we picked up right where we left off. I shall truly miss him. My condolences to his family and his many, many friends. Peter Pigeon

Quelques oeuvres marquantes

VISION MONDIALE 2

Stephane Charier

CASCADES IMGN 2

Stephane Charier

JERGENS

Stephane Charier

DAIRY FARMERS OF CANADA

Stephane Charier

BOMBARDIER

Spot Télé Stephane Charier

MSN.CA

Spot Télé Stephane Charier

LE LAIT

Spot Télé Stephane Charier

REITMANS

Spot Télé Stephane Charier
loading